LA PROBLEMATIQUE DE LA CONCILIATION DU DEVELOPPEMENT A LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT AU GABON

Comment concilier développement et protection de l‟environnement au Gabon? Ou alors comment exploiter durablement les ressources naturelles, tout en impulsant le développement socio-économique des populations? La sauvegarde de la riche biodiversité et des habitats naturels est-elle de la responsabilité de l‟Etat seul ou de la seule Société civile? Au centre de cette réflexion se trouvent deux groupes d‟acteurs de la protection de l‟environnement : les acteurs étatiques et les acteurs non étatiques (Société civile). Depuis la décennie 90, leurs relations sont passées de la cohabitation, à la méfiance et finalement à la confrontation. Or, la recherche d‟un juste équilibre entre la sauvegarde de l‟environnement et le développement devrait être l‟objet d‟une approche participative, consensuelle, des projets économiques par un panel d‟acteurs et gestionnaires de l‟environnement. Ainsi, l‟option constructive proposée passe par une vulgate écolo-environnementale, en lieu et place d‟une septante. La bonne gouvernance environnementale reposerait alors sur un partenariat gagnant Etat, secteur privé et Société civile. Le contexte objectif et réaliste devra être celui d‟un ordre économique mondial viable et dynamique, sans surexploitation industrielle des ressources naturelles, et en lutte contre les inégalités et la pauvreté.


Mots clés: