BIOGRAPHIE

Patrice MOUNDOUNGA MOUITY est Maître-assistant en Science politique du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES). Enseignant permanent à l’Université Omar Bongo, il est vacataire à l’École d’Application du Service de Santé Militaire et à EM Gabon-Université de Libreville. Ses travaux de recherche portent sur la sociologie de l’État, le développement institutionnel en Afrique subsaharienne, les relations maritimes internationales, l’observation internationale des élections et les usages politiques du droit et des TICs. Directeur de collection universitaire aux éditions Connaissances et Savoirs, il est membre du comité éditorial de la revue en ligne Adilaaku. En 2018, il a été désigné comme expert dans le cadre de la Mission d’Information et de Contacts (MIC), déployée par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à l’occasion de l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo (RDC). Point Focal de l’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance Électorale (International IDEA), il est consultant à l’Open Society initiative for West Africa (OSIWA) et expert du Département des Affaires politiques de la Commission de l’Union africaine (DAP/UA) ainsi que du Réseau des compétences francophones (RECEF) et Consultant de l’Open Society initiative for West Africa (OSIWA).

PUBLICATIONS

Articles de revues à comité de lecture

[1] « La curialisation insistante du pouvoir au Gabon : une politique favorisant la fragilité de l’État ». Enjeux, n° 38, janvier-mars 2009, pp. 85-94.

[2] « Géopolitique des usages spatio-migratoires de territorialité des réfugiés dans les campagnes du Gabon ». Enjeux, n° 39, avril-juin 2009, pp. 43-58.

[3] « La crise 50 ans après les indépendances: vers une Afrique centrale des démocraties matrimoniales ? ». Enjeux, n° 41, octobre-décembre 2009, pp. 19-32.

[4] « Le NEPAD face à l’enjeu développementaliste d’un continent : quelle analyse du partenariat international ? ». Revue Africaine, 2014, pp. 7-28.

[5] « Le NEPAD face à l’enjeu intégrateur d’un continent : quelle analyse du partenariat international à l’aune du néo-régionalisme ? ». Enjeux, n° 50, janvier-mars 2015, pp. 36-49.

[6] « Le Gabon bleu : quelle ambition maritime à l’aune de la politique de l’émergence ? ». Palabres actuelles, n° 6, 2014, pp. 569-592.

[7] « La pratique du terrain par l’usage de l’approche plein air à partir d’une étude de cas au Gabon ». Perspectives et Sociétés, vol. 7, n° 2, 2016, pp. 130-150.

[8] « Frontières maritimes et revendications étatiques dans le golfe de Guinée ». Revue juridique et politique des États francophones (RJP), n° 2, avril-juin 2016.

[9] « La justice constitutionnelle à l’aune de la démocratie électorale au Gabon ». Palabres Actuelles, n°8, 2016.

[10] « Les usages politiques de la justice constitutionnelle au Gabon ». Revue africaine de science politique et sociales,  n°17, avril-juin 2018.

[11] « Les réformes de la loi électorale en Afrique : une analyse comparée des cas du Gabon en 1994-2017 et du Kenya en 2008-2013 ». Revue juridique et politique des États francophones (RJP), n°4, 2019.

[12] « Le NEPAD à l’aune de l’enjeu développementaliste d’un continent : sociologie historique d’un partenariat international ». Dynamiques internationales, n° 9,  janvier 2018, pp. 1-31.

[13] « Dynamique géopolitique maritime en Afrique centrale. Brèves réflexions sur le différend frontalier maritime entre Gabon et Guinée Équatoriale ». ResMilitaris, vol.8, n°2, 2018.

[14] « Fragilité et curialisation de l’État sous Omar Bongo. Sociologie d’une action gouvernementale entre clientélisme et parentèle politiques ». Revue africaine de sciences politique et sociales, n°19, 2018.

[15] « Étatisation, conflits frontaliers et délimitations des frontières maritimes : l’Afrique centrale comme espace de perturbation géopolitique ». Cahiers de Science politique [En ligne]. URL : https://popups.uliege.be:443/1784-6390/index.php?id=942.DOI: 10.25518/1784-6390.942.

[16] « L’idéologie de la géopolitique gouvernementale au Gabon. Éléments de sociologie de la connaissance ». Revue ivoirienne de gouvernance et d’études stratégiques, n° 9, juin 2020, p. 62-82.

 

Chapitres d’ouvrages

[1] « La sauvegarde de la souveraineté maritime nationale : l’île Mbanié». In P. Pottier et al. (s. dir.), Les littoraux du Gabon : éléments de réflexion pour une planification stratégique du territoire, coédition CNRS/Raponda Walker, 2016.

[2] « La curialisation du pouvoir sous Omar Bongo. Socio-analyse d’une palace politics au prisme de la sociologie de l’État en Afrique ». In P.-E. Batchom, L’État ailleurs. Entre logiques de cas et dynamiques du village global, Paris, L’Harmattan, coll. « Études africaines », 2018, pp.81-110.

 

Ouvrages

[1] Le Gabon et le nouveau partenariat africain au développement. Pour une sociologie politique des institutions en Afrique. Paris, éditions Publibook Université 2009.

[2] La société gabonaise de cour. Paris, L’Harmattan, 2010.

[3] Manuel de Méthodologie pour une enquête sociologique de terrain au Gabon : conseils d’enquête et bibliographiques. Paris, Edilivre, coll. « Universitaire », 2010.

[4] L’Afrique des démocraties matrimoniales et des oligarchies rentières, Paris, L’Harmattan, 2011.

[5] Le NEPAD. Histoire, défis et enjeux 10 ans après. Paris, L’Harmattan, 2013.

[6] Initiation à la politique comparée. Libreville, éd. Raponda Walker, 2014.

[7] La sociologie du pouvoir au Gabon. Collection de textes politiques de vulgarisation à l’usage du public citoyen. Paris, Connaissances et Savoirs, 2016.

[8] Le Gabon bleu dans le Golfe de Guinée. Réflexions sur des problématiques géopolitiques. Paris, Connaissances et Savoirs, 2017.

Direction/ codirection d’ouvrages

[1] Transition politique et enjeux post-électoraux au Gabon. Paris, L’Harmattan, 2011.

[2] Le Gabon à l’épreuve de la politique de l’émergence. Diagnostic et pronostic. Paris, Publibook, 2012.

Dr Patrice MOUNDOUNGA MOUITY